1919 Vive d'Republik!

1919 - Vive d'Republik!

Textauswiel: Jacques Maas, Denis Scuto, Henri Wehenkel a Marc Limpach

Den Donneschdeg, 7. November 2019
um 20 Auer am Kasemattentheater

Eng Produktioun vum Kasemattentheater, zesumme mam Center for Contemporary and Digital History vun der Uni Lëtzebuerg


Cette lecture nous met au cœur des grandes questions politiques, et nous fait, au présent, un récit épique de la révolution luxembourgeoise avortée de 1919. Le 9 janvier 1919, la compagnie des volontaires se révolte et un comité de salut public se constitue. Dans la soirée du 9 au 10 janvier 1919, la Grande-Duchesse Marie-Adélaïde, à laquelle on reproche d’avoir entretenu des relations avec l’occupant allemand pendant la guerre et d’avoir favorisé la droite par ses interventions dans la vie politique, signe l’acte d’abdication, rétrodaté au 9 janvier - journée où la république de Luxembourg a finalement été proclamée pas moins de quatre fois. La séance de la Chambre des Députés est suspendue avant que les troupes d’occupation française n’interviennent et ne mettent fin au mouvement révolutionnaire. Le 14 janvier, lorsque la Chambre se réunit à nouveau, une nouvelle Grande-Duchesse monte sur le trône: Charlotte. Pendant un mois, du 13 décembre au 14 janvier, le pays avait connu une sorte de vide de pouvoir. En effet, la Chambre des députés avait demandé aux membres démissionnaires du gouvernement d’Emile Reuter de gérer les affaires courantes en qualité de “ministère d’affaires”. Mais le gouvernement Reuter s’y était opposé et n’avait plus assisté aux séances de la Chambre jusqu’au 14 janvier 1919. Puis, pendant un mois, les ministres démissionnaires ont continué à agir et à prendre des décisions politiques essentielles comme s’ils n’avaient pas démissionné. Comme le souligne Denis Scuto : « Comble de l’histoire, dans nos manuels d’histoire nationale, dans notre « roman national » sur fond de légendes monarchistes, on reproche aux républicains de 1918-1919 d’avoir tenté un putsch. Or, leur mouvement a échoué notamment parce que leurs représentants à la Chambre ont tenu à respecter la légalité parlementaire. Alors que les membres monarchistes du gouvernement ont usé et abusé de pouvoirs dont ils ne disposaient plus et n’ont pas hésité à appeler à la rescousse, contre leur propre population, les soldats d’une puissance étrangère. » Une lecture vivante sur une année charnière de l’histoire de notre pays se basant sur des recherches historiques récentes, des récits, articles et autres documents historiques donnant au public l’impression de se trouver au cœur des débats, vifs et désordonnés, argumentés avec passion, peu après la première guerre mondiale.

La lecture est adaptée pour les personnes aveugles ou malvoyantes.

Diese Lesung ist für Blinde und Menschen mit Sehbehinderung geeignet.

 

Vorführungstermine:

Donnerstag 7. November 2019 um 20 Uhr